fbpx

L’intelligence du Cœur. Ce sont ces mots qui ont surgi soudainement en pensant à ma mère qui vient de nous quitter. Nous avons souvent des personnes qui nous inspirent par leurs actes, leur réussite. Ces personnes souvent nous montrent le chemin. Leurs vies font écho avec nos valeurs, et cela même inconsciemment.

Ma mère m’a toujours inspirée par son intelligence du cœur. Elle avait cette capacité naturelle à se mettre à la place de l’autre, à ne pas juger. Je viens de réaliser que les personnes qui viennent à moi, sans le savoir, recherchent à renouer avec cette intelligence qu’ils ont perdu en chemin, enfouie sous leur intellect qui est devenu une prison.

L’intelligence du cœur c’est se connecter à qui nous sommes profondément, c’est agir sans à priori, jugement ou peur. C’est laisser l’élan de vie qui nous porte nous connecter à notre vérité et laisser l’autre y accéder en toute authenticité. 

Enfants, nous vivons dans la spontanéité de ce qui nous arrive. Rien ne nous émeut plus que des photos ou vidéos d’enfants qui agissent dans l’instant et laissent parler leur cœur dans les situations anodines du quotidien. Cela nous émeut car cet élan nous l’avons souvent perdu ou réfréné. Nous regardons avec nostalgie ce que nous avons été.

Pourquoi ne cultivons-nous pas notre intelligence du cœur ?

Nous l’avons remplacé par la toute-puissance de notre mental et de notre rationnel et comment aurions-nous pu faire autrement ?

Ce qui me surprend, c’est à quel point le système éducatif français nous coupe de notre humanité et de notre capacité à collaborer et à développer les talents qui sont en chacun et chacune de nous.

Ce qui est valorisé est la réussite individuelle sur des critères très étroits liés à quelques matières sensées être le sésame pour une vie réussie. Et nous nous y conformons dans la mesure de nos aptitudes individuelles. Nous rentrons dans la course à l’excellence, à la performance.

Afin de nous assurer une place dans la société, nous nous plions aux injonctions à suivre les « bons » cursus, les « bonnes » écoles ou universités. Et lorsque nos efforts sont couronnés de succès, nous pensons que nous y sommes.

Et puis. Non. Parfois nous ressentons une perte de sens ou tout simplement une incapacité à être en lien avec l’autre. Je le vois. Toutes les femmes que j’accompagne et en particuliers celles leader ne viennent pas pour être plus performantes mais parce qu’elles veulent être inspirantes, elles veulent créer du lien avec leur équipe ou qu’elles sont sans cesse tiraillées par le doute de ne pas être « assez ». Je l’appelle le sentiment d’incomplétude.

Ou alors un événement dans leur vie leur fait réaliser qu’elles n’ont pas véritablement fait leurs choix, qu’elles avaient suivi un chemin qu’elles n’avaient pas tracé elles-mêmes. Le problème est que lorsque l’on a toujours fait passer son cognitif au détriment de son ressenti. Il est nous est très difficile de faire des choix alignés ou vivre dans la sérénité.

Notre mental est souvent celui qui veut nous protéger : Protéger notre égo, assurer notre sécurité affective, mentale et financière.

Notre mental nous épuise. Nous y concentrons tous nos efforts.

Alors nous enfouissons nos émotions. Nous les négligeons car elles peuvent nous déstabiliser. Nous nous sentons impuissantes car ces hauts et bas émotionnels nous déstabilisent. Nous redoublons d’effort pour créer cette cuirasse qui finalement ne fait que nous déconnecter un peu plus de qui nous sommes et surtout de notre humanité.

Le mental nous fait anticiper l’avenir par nature imprédictible au risque de ne pas vivre notre présent. 

En effet, écouter son cœur demande du courage.

Notre mental juge, suppute, trie, classe, interprète. Mais il n’est malheureusement pas aussi fiable que l’on pourrait le penser. Notre mental est également encombré de toutes nos croyances. Il est le réceptacle de toutes nos peurs. Il est focalisé sur l’action, sur le Faire au détriment de l’Être qui donne le sens et la cohérence à nos actions. Le mental nous déconnecte de notre essence profonde, de ce qui nous rend unique.

Et, nous lui avons souvent donné tout pouvoir sur nos vies.

Reconnecter avec le cœur

S’autoriser la compassion

Le cœur est le siège de la compassion. Il ne juge pas, ne critique pas. Il accueille. Reconnecter avec son cœur c’est déjà se donner à soi-même de la compassion. C’est accueillir les émotions qui nous traversent en toute confiance. C’est accepter notre humanité dans toute sa sublime imperfection. Car nous sommes tellement magnifiques dans nos imperfections et nos contradictions. Accueillir toutes ses parts en nous avec indulgence c’est aussi s’autoriser à faire briller notre lumière.

La recherche de perfection ne rend pas justice à notre nature profonde car elle est souvent à la recherche de l’approbation de l’autre. Cette dépendance à être valorisée par l’autre nous rend impuissantes et dépendantes.

Reconnecter avec son cœur c’est également se donner le courage d’être vulnérable. Or qui d’entre nous n’a pas regretté de ne pas avoir rappelé cet.te ami.e qui a disparu de nos vies sans raison apparente. Se donner de l’empathie c’est le premier pas pour l’accorder à l’autre.

Reconnecter avec le cœur c’est aussi s’autoriser à lâcher prise :

A suivre cette intuition du moment qui ne fait pas sens dans notre rationnel. C’est avoir du courage, celui de ne pas connaître le résultat à l’avance. Le courage de laisser les autres prendre leur place. Le courage de laisser la place à l’erreur, aux errements. Rien de véritablement inspirant n’a été réalisé sans erreur.

C’est également lâcher prise sur notre Ego. Notre Ego n’est pas là par hasard. Il est un mode de protection que nous avons mis en place à un moment de notre vie pour ne pas se sentir vulnérable ou protéger notre estime de soi.

Et ce n’est pas simple d’une part de s’en rendre compte et enfin d’avoir le courage de ne pas agir sous son impulsion mais de s’autoriser à être authentique dans nos relations. 

 

Reconnecter avec le cœur c’est ouvrir l’espace de la coopération

Nous ne pouvons donner à l’autre ce que nous ne nous donnons pas à nous-mêmes. C’est uniquement lorsque nous faisons ce chemin vers plus de bienveillance envers soi-même que l’on peut la donner à l’autre. C’est ainsi que l’on ouvre l’espace de la réciprocité et de la coopération.

Je me souviens de cette directrice de la communication qui me disait en parlant des membres de son équipe « Je voudrais qu’ils s’ouvrent à moi, qu’ils me fassent confiance non pas seulement pour me parler travail mais pour partager ce qui peut les tracasser et partager aussi un peu de nos vies » Et je lui avais demandé « Très bien et toi que fais tu dans ce sens, que partages tu avec eux de tes difficultés, de ta vie » Elle avait souri car elle avait compris.

Toutes les personnes que j’accompagne, sans le savoir, veulent reconnecter avec l’intelligence du cœur. Elles n’en n’ont pas conscience mais c’est le chemin qu’elles prennent. Car une fois que l’on a déconstruit tous nos filtres et barrages mentaux, nous sommes prêts à ouvrir cet espace vers l’autre, à faire le premier pas pour se montrer tel que l’on est plutôt que de se cacher derrière ce masque de perfection.

La coopération c’est sortir de cet espace binaire de la soumission ou de la domination. C’est sortir de la logique qu’il y a un gagnant et un perdant.

Nous ouvrons alors l’espace de la vulnérabilité non pas en tant que faiblesse mais en tant qu’expression de notre humanité.

Reconnecter avec la puissance de notre Féminin

Cette connexion à l’intelligence du cœur est cruciale pour les femmes. Pour s’adapter aux exigences du monde du travail, nous puisons sans compter dans notre Masculin puisque c’est ainsi que la réussite est possible, et cela au détriment de notre Féminin. 

Nous sommes conditionnées depuis l’enfance à “faire” (Énergie masculine) plutôt qu’à Être (Énergie féminine). Nous pensons trouver notre valeur dans les actions, les accomplissements et promotions que nous obtenons. 

C’est difficile car cette course à la compétitivité, à la performance ne nous laisse que peu de moments pour reconnecter avec qui nous sommes, de laisser des moments de vide dans nos agendas surchargés.

Et puis, un moment ce sentiment d’incomplétude et cette impression d’être toujours en lutte et d’avoir même perdu la notion de « plaisir » nous oblige à faire une pause.

Il ne s’agit pas de Faire à tout prix ou d’Être à 1oo% et de se trouver dans l’inaction. La question est d’aligner nos actions au quotidien en étant plus connectée avec qui l’on est. Et cela n’exige pas forcément de remettre en question nos choix passés. Ils sont là pour une bonne raison. Il s’agit d’éclairer notre futur avec plus de conscience et de cœur.

C’est en reconnectant notre mental à notre cœur que nous pouvons ressentir ce sentiment de plénitude. Le cœur est souverain et notre mental devrait être à son service et non pas le soumettre.

 

Je m’appelle Marie et j’accompagne les femmes qui ont à coeur de réussir leur carrière professionnelle tout en restant authentiques. A travers un coaching individualisé, je les accompagne à révéler leurs talents et ne plus avoir peur de les mettre en avant, adopter un état d’esprit positif et résilient pour surmonter les défis que nous rencontrons toute dans notre carrière.
Je les aide à développer leur leadership authentique, maximiser leur impact et influence et trouver le juste équilibre entre empathie et affirmation de soi, être ambitieuse et prendre soin de soi.

Défi carrière

J’ai développé ce défi carrière afin de créer tout d’abord une prise de conscience de ce qui peut vous empêcher d’atteindre votre plein potentiel et de vous aider à sortir de votre zone de confort en vous proposant un défi par jour et une action simple à mettre en oeuvre pour développer clarté, confiance en soi et alignement dans votre carrière.

Merci de vous être inscrite!

Career Challenge

 

Subscribe to my newsletter and receive the 5-day career challenge to pursue your career with greater clarity, meaning and authenticity.

Thanks for suscribing!

Envie de recevoir mon ''billet d'humeur'' sur les carrières au féminin ?

Un bol d'air hebdo et sans ''faux semblant'' avec un zeste d'humour pour une carrière avec plus de sens et d'authenticité

Confirmation Politique

Votre souscription a bien été prise en compte

Pin It on Pinterest