fbpx

J’ai la chance de coacher des femmes de différentes cultures, dans des industries diverses et je retrouve souvent les mêmes comportements qui sont de l’auto-sabotage en puissance qui les empêchent de contribuer à 100% de leurs capacités. 

Parfois, il est nécessaire de dire des vérités un peu dures pour faire bouger les lignes.

Erreur numéro 1 : La réticence à revendiquer leurs accomplissements

Les phrases « Je n’ai pas envie de me vanter » ou « Cela fait prétentieux » reviennent sans arrêt. Mais si tu accomplis toujours « behind the scene », soit personne ne s’en rendra compte soit tu trouveras quelqu’un pour prendre le crédit de ce que tu accomplis à ta place. Résultat : frustration et ressentiment garantis.

Erreur numéro 2 : Donner trop d’importance à l’expertise dans sa carrière

Beaucoup de femmes qui ont déjà un beau parcours professionnel ont travaillé dur, plus dur que beaucoup d’autres. Elles sont donc persuadées qu’il faut tout savoir et avoir réponse à toutes les questions. Elles peaufinent donc tout pour avoir l’expertise la plus aboutie possible. Le problème, c’est que dans une entreprise, finalement, si l’expertise est certes valorisée, elle est loin de te garantir une progression fulgurante dans ta carrière.

Erreur numéro 3 : Le piège du perfectionnisme

Sans aucun doute, être perfectionniste lorsque l’on contribue à un niveau individuel est un véritable atout. En revanche, dès que les responsabilités et la gestion d’une équipe suivent, le perfectionnisme peut devenir un vrai piège : 

  • Il te crée du stress à toi et également à ceux qui t’entourent 
  • Tu restes concentrée sur les détails et perds de vue la « Big Picture »
  • Cela contribue à avoir un mindset négatif. En effet, tu es sans arrêt frustrée par tout ce qui va de travers et n’est pas à la hauteur de tes attentes. Il est temps de « reset ton mindset »

Erreur numéro 4 : Minimiser

Dans mes accompagnements, il y a toujours une séance «S’approprier son parcours professionnel», j’aime bien cette séance car c’est celle dans laquelle je suis vraiment une « Sounding board ». Les femmes que j’accompagne prennent véritablement la mesure de leurs compétences, talents et forces.

Et pourtant, combien de fois ai-je entendu « On a fait ci… » « On a fait ça… ». Et à chaque fois je demande mais qui est ce « On ». « C’est moi mais j’ai une équipe » et là, je pousse dans les retranchements « Qui a lancé la campagne ? Qui a défini la stratégie ? Qui a mis en place les process ? » et à chaque fois j’entends « C’est moi ».

Je ne dis pas qu’il ne faut pas avoir l’esprit d’équipe mais il est temps d’arrêter de minimiser ce que tu accomplis. Donc un peu de « Je » dans un océan de « ON » c’est possible je crois !

Erreur numéro 5 : Faire plaisir

Une des contre valeurs qui revient souvent dans mes accompagnements c’est la peur du conflit. De même, la difficulté à poser des limites est un sujet récurrent. Alors faire plaisir, on traine cela depuis l’enfance je pense. Une fille se doit d’être sage et obéissante alors qu’un garçon, c’est turbulent n’est-ce pas ?

Et bing, on se retrouve 20 ans plus tard à continuer à être sage et obéissante et douce. Et tu sais quoi ? A un moment, tu risques d’en avoir ras le bol. En plus, il y a plein de façons de voir un conflit différemment ou de poser des limites dans le respect de soi et des autres.

Erreur numéro 6 : Ne pas optimiser ses relations

Les femmes sont plutôt douées pour nouer des relations. En revanche, lorsqu’il s’agit de les amener à un niveau qui peut servir leur carrière et bien, désolée de le dire, il y a du boulot. La peur d’être perçue comme arriviste ou opportuniste ou le manque de temps ou d’appétence. J’ai dû me « fâcher » 😉 une fois avec une cliente qui ne voulait pas faire part à son réseau qu’elle cherchait un nouveau job. Une fois qu’elle a dépassé ce frein, elle a trouvé un job dans le mois et la personne sollicitée était ravie de la promouvoir. Or, ce qu’il faut retenir, c’est la réciprocité dans les relations. Je demande de l’aide, je me rends visible et un autre jour c’est moi qui offrirai de l’aide ou rendrai une autre personne visible. 

Voilà, ce sera tout pour aujourd’hui. J’en ai d’autres dans ma botte secrète

Alors dis moi, parmi tous ces comportements d’auto sabotage, lequel vas-tu décider à sortir de ta vie une bonne fois pour toute ?

 

Je m’appelle Marie et j’accompagne les femmes qui ont à coeur de réussir leur carrière professionnelle tout en restant authentiques. A travers un coaching individualisé, je les accompagne à révéler leurs talents et ne plus avoir peur de les mettre en avant, adopter un état d’esprit positif et résilient pour surmonter les défis que nous rencontrons toute dans notre carrière.
Je les aide à développer leur leadership authentique, maximiser leur impact et influence et trouver le juste équilibre entre empathie et affirmation de soi, être ambitieuse et prendre soin de soi.

Défi carrière

J’ai développé ce défi carrière afin de créer tout d’abord une prise de conscience de ce qui peut vous empêcher d’atteindre votre plein potentiel et de vous aider à sortir de votre zone de confort en vous proposant un défi par jour et une action simple à mettre en oeuvre pour développer clarté, confiance en soi et alignement dans votre carrière.

Merci de vous être inscrite!

Career Challenge

 

Subscribe to my newsletter and receive the 5-day career challenge to pursue your career with greater clarity, meaning and authenticity.

Thanks for suscribing!

Envie de recevoir mon ''billet d'humeur'' sur les carrières au féminin ?

Un bol d'air hebdo et sans ''faux semblant'' avec un zeste d'humour pour une carrière avec plus de sens et d'authenticité

Confirmation Politique

Votre souscription a bien été prise en compte

Pin It on Pinterest